Désinstallation de Kali Linux

Kali Linux est une distribution GNU/Linux basée sur Debian, conçue principalement pour la sécurité informatique et la gestion des réseaux. Toutefois, il se peut qu’après l’avoir essayé, vous décidiez de le désinstaller pour revenir à votre système d’exploitation précédent ou en essayer un autre. Dans cet article, nous allons vous présenter plusieurs méthodes pour désinstaller Kali Linux efficacement et sans problème.

Méthode 1 : Utilisation du panneau de configuration Windows

Cette méthode est utilisable uniquement si vous avez installé Kali Linux en dual-boot avec Windows. Voici comment procéder :

    1. Démarrez Windows : Assurez-vous de choisir Windows lors du démarrage de votre ordinateur.
    2. Ouvrez le Panneau de configuration : Accédez au menu “Démarrer” puis sélectionnez “Panneau de configuration”.
    3. Sélectionnez Système et Sécurité : Cliquez sur l’option qui se trouve dans le panneau de configuration.
    4. Allez dans l’outil de gestion des disques : Cliquez sur “Créer et formater des partitions de disque dur” sous l’onglet “Administration des disques.”
  1. Supprimez la partition Kali Linux : Identifiez la partition où Kali Linux est installé, faites un clic droit dessus et choisissez “Supprimer la partition” ou “Supprimer le volume”. Confirmez l’action en sélectionnant “Oui” dans la fenêtre contextuelle.
  2. Attribuez de l’espace non alloué à Windows : Faites un clic droit sur la partition principale Windows (généralement C 🙂 et sélectionnez “Étendre le volume”. Suivez les instructions pour ajouter l’espace non alloué à la partition Windows.

Personne utilisant Kali Linux sur son ordinateur.

Une fois ces étapes complétées, redémarrez votre ordinateur. Kali Linux est maintenant désinstallé de votre système.

Méthode 2 : Utiliser une distribution live de GNU/Linux

Cette méthode est adaptée si vous avez installé Kali Linux en remplacement de votre précédent système d’exploitation. Vous aurez besoin d’une clé USB bootable avec une distribution live de GNU/Linux (par exemple Ubuntu) pour suivre cette procédure :

  1. Téléchargez une distribution live de GNU/Linux : Rendez-vous sur le site officiel de la distribution de votre choix et téléchargez l’image ISO correspondante.
  2. Créez une clé USB bootable : Utilisez un logiciel tel que Rufus ou UNetbootin pour créer une clé USB bootable avec l’image ISO téléchargée.
  3. Redémarrez votre ordinateur avec la clé USB connectée : Configurez votre BIOS ou UEFI pour démarrer depuis la clé USB.
  4. Démarrage en mode Live : Lorsque l’écran vous proposant de choisir entre plusieurs options s’affiche, sélectionnez “Essayer sans installer” ou une option similaire.
  5. Ouvrez un terminal : Une fois dans l’environnement live, ouvrez un terminal pour accéder aux lignes de commande.
  6. Identifiez la partition Kali Linux : Utilisez la commande “sudo fdisk -l” pour afficher les partitions présentes sur votre disque dur. Identifiez celle sur laquelle Kali Linux est installé.
  7. Supprimez la partition Kali Linux : Utilisez la commande “sudo gparted” pour ouvrir l’outil GParted. Sélectionnez la partition à supprimer et utilisez l’option “delete” pour la supprimer. Validez en appliquant les modifications avec le bouton “Apply”.

Avec cette méthode, Kali Linux est désinstallé mais il ne reste pas de système d’exploitation sur le disque dur. Vous pouvez maintenant installer celui de votre choix.

Méthode 3 : Réparation du MBR (Master Boot Record)

Dans certains cas, après avoir désinstallé Kali Linux, le démarrage sur Windows peut poser problème à cause des modifications apportées au MBR. Pour régler cela et terminer l’étape de désinstallation, voici comment réparer le MBR :

Réparation du MBR sous Windows 7/8/10

  1. Insérez le DVD d’installation ou une clé USB bootable : Redémarrez votre ordinateur et configurez le BIOS ou UEFI pour démarrer sur ce support.
  2. Sélectionnez l’option de réparation : Cliquez sur “Réparer” au lieu d'”Installer maintenant”, puis choisissez “Récupération du système” dans la liste des outils proposés.
  3. Ouvrez l’invite de commandes : Dans la liste des outils, sélectionnez “Invite de commandes”.
  4. Tapez les commandes suivantes : Exécutez “bootrec /fixmbr” suivi de “bootrec /fixboot”. Redémarrez ensuite votre ordinateur.

Réparation du MBR sous Linux

  1. Démarrez sur une clé USB bootable : Utilisez une clé USB avec une distribution live de GNU/Linux.
  2. Ouvrez un terminal : Une fois dans le mode Live, utilisez cette commande “sudo grub-install /dev/sda”.
  3. Redémarrez votre ordinateur : Le MBR doit à présent être réparé.

Avec ces trois méthodes, vous devriez pouvoir désinstaller Kali Linux efficacement. Choisissez celle qui convient le mieux à votre situation et assurez-vous de bien suivre les étapes afin de ne pas endommager ou perdre vos données.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *